Dernière mise à jour sur le site : jeudi 28 août 2014 -
Accueil à Lille

Accueil téléphonique au 06 19 37 54 05 chaque mardi de 20h à 22h.

En dehors de ces moments, merci de nous laisser un message avec vos coordonnées, que nous puissions vous recontacter !!

Par ailleurs, les accueils sont sur rendez-vous.

Pour nous rencontrer, c’est très simple : merci d’appeler ou d’envoyer un courriel.

JPG - 3.6 ko
Flyer de D&J-Lille
"Un accueil chrétien des femmes et des hommes gays"

ADHERENT, IDENTIFIEZ-VOUS  : 

 

mot de passe oublié ?


Rechercher sur le site :


S'abonner au flux RSS


D&J in vox universalis
(english, espanol, italiano, magyar, norsk, deutsch)

DAVID & JONATHAN,
mouvement homosexuel chrétien
ouvert à toutes et tous

GROUPE DE LILLE
   

Accueil du site > D&J Lille > Conférence de Véronique Margron

Conférence de Véronique Margron



Au centre spirituel du Hautmont à Mouvaux le 26 octobre 2010 à 20h




La théologienne Véronique Margron était l’invitée de David & Jonathan Lille

Véronique Margron devant l'assistance présente au Centre spirituel du Hautmont

Aller à sa propre vie en conscience et vérité
Véronique Margron aime les questions épineuses. Parce qu’elles touchent à l’humain. Alors, mardi 26 octobre, au Centre spirituel du Hautmont, à Mouvaux, le thème : « Eglise et homosexualité, quels chemins d’ouverture ? » était bien dans les cordes de la théologienne invitée à ce débat voulu par le groupe de Lille de David et Jonathan en partenariat avec l’Egide, la Maison régionale des associations, lesbiennes, gays, bi et trans de Lille.

Quelle place aujourd’hui, demain, pour les croyants homosexuels dans l’église ? Certaines amours (sous-entendues hétérosexuelles) valent-elles mieux que d’autres ? Le thème a occupé trois heures de conférence-débat en présence de 110 participants parmi lesquels des laïcs, des religieux, de jeunes adultes et des parents. Avec une conclusion de Véronique Margron : celle que l’Evangile n’exclue personne , que distinguer n’est pas discriminer et que chacun est invité à cheminer en sincérité et vérité.

Frédéric Rochet, du centre spirituel du Hautmont nous accueille, en ce lieu d’inspiration jésuite qui se veut de proposer du temps et de l’espace pour la réflexion éclairée tout azimut et sans tabou. Puis Arnaud, responsable local de David et Jonathan Lille présente l’association, ainsi que l’Egide, maison régionale des associations LGBT, co-organisatrice de la soirée.

La voix est douce et ferme à la fois. Marie-Hélène, ancienne co-présidente de David et Jonathan, est là au micro qui lit des extraits de témoignages réunis dans le livre : Les homosexuels ont-ils une âme ? Les témoignages sont ceux d’homosexuels qui ont souffert et ont eu tout intérêt à dire qui ils étaient. Il y est question de réconciliation, d’une autre fécondité traduite par une disponibilité plus grande aux autres. On est dans le vif du sujet. Et c’est le silence dans la salle. Parce qu’on touche là à une souffrance d’abord, transformée ensuite en renaissance fertile d’amour et d’attention à l’autre.

Véronique Margron va très vite en parler de l’amour. Là où il y en a, il y a de la beauté. Il faut se le dire. Qu’il s’agisse de l’amour d’une majorité comme de celui d’une minorité, c’est de l’amour. Véronique Margron en rajoute : « L’humain créé, sexué, est béni de Dieu ». Mieux encore : « Pour aimer, nous avons besoin d’un mixe. Il faut de la ressemblance et de la différence. Trop de différence peut empêcher la rencontre, voire mener à la violence. L’histoire en témoigne, malheureusement. Mais trop de ressemblance peut aussi produire de la violence, et mener à la confusion, c’est le piège de l’idolâtrie » dit-elle encore. La différence est donc utile. Et puis, « Pour qu’aimer soit possible, il faut de la sûreté ». Non pas la sûreté pantoufles et canapé au coin du feu. « Il faut de la confiance, une sûreté qui rend possible la consolidation de l’art d’aimer ». Et ça, ça vaut pour tout le monde. Alors à ce stade de la discussion, « l’homosexuelLE de service » est en droit de se demander pourquoi diable son amour n’est-il pas élevé au même niveau que celui d’un homme et d’une femme si ces préalables nourrissent une relation sincère ?

Les positions de l’église catholique sont là qui hantent certains esprits. Véronique Margron va fort heureusement les aborder : « …théologienne, religieuse, encartée je le suis » . Elle ne peut pas dire le contraire. « Le métier de la doctrine est de poser des repères mais ce n’est pas le fond ». Tiens, tiens, on en redemande. « L’évangile n’exclue personne. Il est fait pour nous. Et revenir au goût de l’Evangile, c’est se remettre à l’école de l’art d’aimer du Christ. Jésus n’est jamais méprisant. A la femme adultère, il dit Va et ne pêche plus. Va cela veut dire va à ta propre vie. Va à toi-même. Le chemin d’ouverture est total. Il est de toujours à toujours », sachant qu’elle ne confond jamais homosexualité et péché !. Le propos fait du bien. Tout au moins pour les gens concernés. La religieuse rappelle chacunE à ce qu’il est : un être humain imparfait. « L’estime de soi doit pouvoir se conjuguer avec une forme d’aveu d’incomplétude qui n’est pas réservé aux homosexuelLEs. S’avouer son incomplétude participe à son estime de soi. Boiter c’est la condition du marcheur. Faire croire qu’on est abouti c’est un mensonge. Et puis vouloir croire qu’il faut être comme tout le monde… Tout le monde ça n’existe pas, c’est personne ».

Véronique Margron en termine en renvoyant chacun à lui-même, à sa propre liberté de conscience. Si telle manière d’aimer rend heureux pour soi plutôt qu’une autre, autant l’adopter pour soi, pour être en vérité. « Le magistère de l’Eglise ne se substitue jamais à la conscience individuelle ». A méditer...


Eglise et Homosexualité : quels chemins d’ouverture ?



David&Jonathan-Lille et l’Egide (la maison régionale des associations Lesbiennes gays Bi et Trans) proposent une conférence-débat avec la théologienne catholique sœur Véronique Margron. Cette conférence sera autour du livre de David&Jonathan : "les homosexuels ont-ils une âme ?".

Cette rencontre sera à deux voix : Véronique Margron pourra dialoguer avec Marie-Hélène, ancienne co-présidente nationale de David et Jonathan. Après un apport théologique de Véronique Margron, un échange avec la salle pourra avoir lieu.



Cette rencontre se passera au centre spirituel du Hautmont à Mouvaux. Toutes les précisions dans le flyer ci-dessous :

PDF - 174.6 ko
Eglise et Homosexualité

et sur l’affiche :

PDF - 142.9 ko
Affiche conférence

Si cela vous intéresse vous pouvez nous joindre par courriel ou par téléphone.

Les sites internet partenaires :
L’Egide
Le Centre spirituel du Hautmont, à Mouvaux

Une vente d’ouvrages vous permettra de retrouver les livres incontournables de la soirée.

Nous vous proposerons, en partenariat avec la librairie Tirloy, une série de livres en lien avec la conférence.


jeudi 4 novembre 2010, par Administrateur Lille
 

CONTACT

David&Jonathan
92bis rue de Picpus 75012 PARIS Tel/Fax +33 (0)1 43.42.09.49   - Mentions légales